21 août 2017

La mérule, la pire ennemie de votre maison

Publié par

La mérule, la pire ennemie de votre maisonDepuis le début du printemps, la pluie a fait des ravages dans beaucoup d’endroits dans la province. Certains ont vu leurs cultures saccagées par la grêle, d’autres ont vu leur maison détruite par des inondations. Il ne faut pas se le cacher, être propriétaire apporte parfois son lot de petits et grands malheurs. Parmi les problèmes que les propriétaires doivent affronter, il en est un de taille qui peut se cacher dans les profondeurs humides de la maison et qui s’avère un invité dont il est très difficile de se débarasser.

La mérule pleureuse est un champignon dangereux qui, une fois présent chez vous et sous certaines conditions idéales à son développement, s’attaque à votre maison sans aucune pitié.

Cet ennemi juré de votre maison peut également s’avérer être une menace pour vous qui l’habitez. S’il est possible de manipuler le champignon sans danger, ses spores, une fois inhalés, peuvent entraîner des réactions respiratoires allergiques, comme des crises d’asthme.1

De nature discrète, il se développe souvent à votre insu dans des endroits obscurs et cachés, comme par exemple dans  un vide sanitaire. Ce champignon tentaculaire se délecte de toutes les structures boisées, qu’elles soient récentes ou ancestrales. Il détruit sans distinction du niveau d’entretien ou de préservation du bois de construction. Ses racines peuvent facilement traverser les fondations de votre maison et même ses murs de briques. Sa propagation peut être fulgurante. S’il n’est pas découvert assez tôt, la démolition de votre maison est malheureusement souvent la seule manière de le vaincre. Cela dit, il n’est pas étonnant qu’il soit communément appelé, le cancer du bâtiment!

Plusieurs cas ont été récemment relatés dans les médias. Quelle histoire d’horreur que de devoir démolir sa maison. Quel cauchemar pour ces propriétaires se retrouvant sans abri, mais avec un terrain à décontaminer et une hypothèque à rembourser! De plus, il semble que l’assurance habitation ne couvre pas ce risque. Soyez donc vigilant et prévoyant en évitant de créer les conditions idéales pour sa prolifération :

  • Un taux d’humidité du bois à partir de 22%
  • Une température entre 20 et 26 degrés (la mérule ne survit pas à des températures très élevées)
  • Une atmosphère confinée
  • De l’obscurité
  • Des vapeurs d’ammoniaque 2

Afin de prévenir ce genre de situation, entretenez bien votre maison. Gardez la saine, close, bien ventilée et sans fuite de plomberie. Mieux vaut prévenir, que détruire….

Référence :
1 – « La mérule est-elle dangereuse pour la santé », http://www.curatec.be/faq/tout-savoir-sur-la-merule-sante-traitement. Consulté le 12 juillet 2017.
2- « Mérule pleureuse, Conditions de développement », https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9rule_pleureuse , Consulté le 12 juillet 2017.
Institut national de santé public Québec
INSPQ Centre d’expertise et de référence en santé publiquehttps://www.inspq.qc.ca/publications/2043

 

8 août 2017

L’assurance titres FCT est maintenant disponible sur Para-Maître

Publié par

Chez  FCT, nous savons que votre temps est précieux. C’est pourquoi nous avons trouvé une façon de vous aider à clôturer vos transactions plus efficacement et d’en faire plus pendant votre journée. Nous sommes heureux d’annoncer que nous sommes la première entreprise d’assurance titres à être entièrement intégrée à Para-Maître, ce qui vous permet d’obtenir avec aisance une assurance titres durant votre processus de clôture.

Il ne suffit que de quelques clics pour commander  une assurance titres dans Para-Maître. Résultat : une harmonisation de votre processus et une augmentation de votre productivité. Tous les renseignements déjà entrés dans Para-Maître seront automatiquement transférés dans la  demande d’assurance titres FCT. Il sera ainsi plus facile et plus rapide d’obtenir une soumission, de commander et de recevoir une assurance titres de FCT  via la plateforme.

Vous n’êtes qu’à quelques clics de la clôture de votre transaction et de l’obtention d’une assurance titres de FCT :

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur la façon d’obtenir une assurance titres directement dans Para-Maître, lisez le guide de l’utilisateur.

Vous avez des questions ou des commentaires? Indiquez-les dans la section réservée à cet effet.

8 juin 2017

Ce que tout propriétaire doit savoir à propos de l’assurance titres

Publié par

Vous avez consulté sites Web, applications et journaux et vous en avez visité une dizaine et la voilà enfin, la maison de vos rêves! En somme, votre plus grande réalisation et votre actif le plus important… Mais que faire pour le protéger?

Avant l’achat, la propriété pourrait avoir changé de mains à plusieurs reprises. Même s’il s’agit d’une nouvelle construction, il pourrait exister des problèmes d’empiètement, de marge de recul, d’absence de permis de construction et même des vices de titres. Cela pourrait avoir une incidence sur votre capacité à vendre votre propriété, à la louer ou à obtenir un prêt hypothécaire. Voilà ce contre quoi une police d’assurance titres peut notamment vous protéger.

Qu’est-ce qu’une assurance titres?

L’assurance titres est un produit d’assurance unique en son genre. Alors qu’une assurance habitation protège l’immeuble et les biens, l’assurance titres, elle, prémunit le propriétaire contre les pertes réelles découlant de problèmes de titre (droit de propriété) et contre d’autres vices relatifs à la propriété. Elle peut vous protéger contre une poursuite en lien avec votre titre de propriété. Un processus qui peut être très coûteux et éprouvant.

Combien une police coûte-t-elle?

Pour une prime peu élevée, payable une seule fois, vous pouvez obtenir une protection aussi longtemps que vous serez propriétaire de votre maison. Le coût de la police propriétaire est calculé en fonction de la valeur de la propriété et varie selon la province. Votre notaire pourra vous fournir le prix de la prime en quelques minutes.

Que couvre l’assurance titres?

Les principales couvertures de la police propriétaire sont les suivantes :

  • Fraude immobilière — Une personne transfère le titre de votre propriété à votre insu et sans votre consentement.
  • Empiètements — La construction réalisée par le propriétaire précédent dépasse les limites de la propriété. Après la date de la police votre voisin a réalisé une construction qui empiète partiellement sur votre propriété.
  • Absence de permis de construction — Si le propriétaire précédent a réalisé des travaux sur votre propriété sans avoir les permis de construction requis, entre autres pour un agrandissement ou une rénovation, vous pourriez être contraint par la municipalité d’enlever la construction ou d’y apporter des correctifs.
  • Devoir de défendre — Dans le cas où vous êtes poursuivis en lien avec un risque couvert, FCT paiera les frais juridiques et les autres frais encourus dans la défense.

Ne vous exposez pas aux risques. Informez-vous sur l’assurance titres visitez fct.ca dès aujourd’hui!

18 mai 2017

Qui seront nos prochains récipiendaires des bourses de la Fondation de bienfaisance de FCT?

Publié par

Il est possible de déposer les demandes dès maintenant

Les demandes de 2017 pour les bourses de l’Honorable William G. Davis sont ouvertes. Le programme remet cinq bourses d’études de 1 000 $ à des étudiants qui ont été acceptés ou sont actuellement inscrits dans un établissement postsecondaire canadien.

Le programme a été nommé d’après l’Honorable William G. Davis, 18e premier ministre de l’Ontario, dont la passion pour l’éducation a contribué à la création du système de collèges communautaires de l’Ontario. Les récipiendaires des bourses sont de jeunes gens remarquables qui visent à faire une différence dans la vie des autres.

Par exemple, l’une des récipiendaires d’une bourse en 2016, Bernice Ho, est prête à avoir un impact grâce à son éducation. Elle est actuellement inscrite à l’Université Queen, où elle étudie pour devenir pédiatre. Bernice poursuit sa passion du travail auprès des enfants. À l’école secondaire, elle effectuait du bénévolat pour le YMCA en offrant du soutien scolaire à des enfants du primaire et elle a travaillé à l’hôpital Markham Stouffville où elle dessinait et coloriait avec de jeunes patients. Elle est également la cofondatrice de Sick Kids Foundations Club.

Ce qui l’a vraiment poussé à poursuivre son rêve de devenir une pédiatre, par contre, a été le cours qu’elle a suivi qui a changé sa perspective.  « La manière dont je vois le monde a profondément été changée par mon cours sur la santé portant sur les déterminants sociaux, parce que j’y ai appris que le statut socioéconomique individuel peut avoir un impact sur l’accès aux soins de santé, a-t-elle expliqué. Par conséquent, mon amour pour les enfants et ma passion de mettre fin à de telles « lignes directrices » dans les politiques sur les soins de santé m’ont encouragée à devenir une pédiatre travaillant de concert avec la promotion des soins de santé afin de mettre en place des soins abordables et disponibles pour que chaque enfant, peu importe ce qu’il affronte, puisse bénéficier des mêmes chances que les autres dans la vie. »

Nous sommes fiers de soutenir Bernice dans son parcours académique. Cette année, nous sommes impatients de remettre d’autres bourses à des étudiants méritants.

Les demandes pour les bourses d’études seront acceptées jusqu’au 30 juin 2017. Pour plus d’informations sur la manière de déposer une demande, visitez notre site Web.

Meilleures chances à tous les demandeurs!

4 mai 2017

FCT est encore une fois reconnue comme un excellent endroit où travailler!

Publié par

Nous sommes heureux d’annoncer que le Great Place to Work® Institute a placé FCT parmi les « 50 meilleurs lieux de travail » au Canada, pour une troisième année consécutive. FCT est maintenant classée 21e sur les 50 grandes entreprises et multinationales, remontant de sept places par rapport à l’année dernière. Nous avons également été nommés l’un des « 50 meilleurs endroits où travailler pour les femmes » au Canada, pour une deuxième année d’affilée.

Pour mériter une place parmi les centaines d’entreprises en compétition pour être sur la liste, les entreprises qui déposent une demande doivent participer à un sondage mené auprès de leurs employés et répondre à un questionnaire détaillé sur leurs programmes et leurs pratiques. La seule façon d’être sur cette liste est que vos employés vous y placent!

« Chez FCT, nous nous efforçons de créer un environnement où les gens se sentent engagés, appréciés et trouvent la motivation nécessaire pour réussir. Le fait que nous fassions partie de la liste pour une troisième année d’affilée et que nous soyons également nommés l’un des meilleurs endroits où travailler pour les femmes pour une deuxième année d’affilée est une indication que nous respectons notre engagement envers nos employés et qu’ils le sentent, » a déclaré Sharon Wingfelder, vice-présidente des Ressources humaines et Affaires générales chez FCT.

Nous investissons dans nos employés et dans leur perfectionnement. Nous les habilitons à offrir leur meilleur rendement à chaque jour par le biais de programmes, comme CURE, qui leur donnent la possibilité, selon leur jugement, de surprendre, de remercier ou de faire la bonne chose pour nos clients. Nos initiatives internes d’apprentissage et de perfectionnement donnent accès aux employés à des centaines de cours visant à améliorer leurs habiletés et à les préparer à réussir. Nous offrons également des programmes compétitifs d’avantages sociaux et de reconnaissance ainsi qu’une journée annuelle de bénévolat visant à encourager les employés à s’impliquer dans les communautés au sein desquelles ils vivent et travaillent. Par le biais de la Fondation de bienfaisance de FCT, les employés peuvent faire une différence en donnant temps et argent à des organismes caritatifs partout au Canada.

Cela fait 12 ans que le Great Place to Work Institute® publie sa liste des meilleurs endroits où travailler au Canada. Le Great Place to Work® est l’autorité mondiale en matière de culture des milieux de travail basés sur la confiance et la performance. Il s’agit d’une firme de recherche et de consultation qui a pour mission de contribuer à une meilleure société en aidant les entreprises à transformer leur lieu de travail.

Nous sommes tellement fiers d’être parmi les 25 premiers de la liste cette année et nous continuerons de travailler à faire de FCT un excellent endroit où travailler en 2018!

24 mars 2017

Ce que vous devez savoir sur la fraude immobilière

Publié par

De nos jours, en ce qui concerne la fraude immobilière, les criminels deviennent de plus en plus rusés et les professionnels juridiques et immobiliers doivent être de plus en plus vigilants. Nous prenons la fraude au sérieux chez FCT et nous nous efforçons de la combattre à chaque étape du processus. Mars est le mois de la prévention de la fraude, nous avons donc rassemblé ci-dessous les arnaques immobilières à surveiller :

  • Fraude sur les titres et contrefaçon: le droit de propriété ou le titre d’une propriété est modifié de manière frauduleuse; les documents étant contrefaits afin de permettre au fraudeur de vendre ou de refinancer illégalement la propriété.
  • Fraude hypothécaire : une hypothèque est obtenue auprès d’un prêteur sous de faux prétextes. Cela est également connu comme une fraude faite lors de la demande.
  • Fraude sur la valeur : un prêteur est amené à croire que la propriété vaut plus cher que sa valeur réelle, que ce soit par la non-divulgation de fait ou par une fausse déclaration relativement aux caractéristiques ou à la valeur de la propriété.
  • « Flip immobilier » : Un courtier immobilier ou un investisseur vend la même propriété plusieurs fois pour des montants de plus en plus élevés avant la date de clôture initiale. Le vendeur initial finit par faire moins d’argent tandis que le dernier acheteur paie une valeur gonflée pour la propriété.

Même si vous ne pouvez pas empêcher la fraude de survenir, vous pouvez vous protéger et protéger vos clients en vérifiant chacun des détails de la transaction.

La meilleure façon de vous protéger contre la fraude immobilière par usurpation d’identité est d’obtenir des polices d’assurance titres tant pour le prêteur hypothécaire que pour le propriétaire auprès de FCT.

Avec une police d’assurance titres, les propriétaires peuvent être tranquilles sachant que si jamais un problème survenait, leur intérêt dans le titre serait défendu. La police offre également des couvertures pour d’autres problèmes comme des irrégularités dévoilées par le certificat de localisation et dans la recherche sur le titre. Les prêteurs sont également  protégés contre les dommages associés à la perte du  rang prioritaire et à l’inopposabilité de l’hypothèque, contre les problèmes sur le titre et le certificat de localisation. Les juristes seront rassurés de savoir que toutes les parties à la transaction sont protégées et que s’il survenait une fraude immobilière par usurpation d’identité, FCT prendra fait et cause.

Avez-vous été témoin d’une transaction frauduleuse récemment? Parlez-nous en dans les commentaires ci-dessous.

* Assurance par Compagnie d’assurances FCT Ltée.  Ce document n’a pour but que de fournir des renseignements généraux.  Pour connaître la couverture et les exclusions exactes, reportez-vous à la police.  Des exemplaires sont offerts sur demande.  Certains produits et services peuvent varier selon la province.  Les prix et les produits et services peuvent changer sans préavis

21 mars 2017

Vos commentaires sont importants

Publié par

Vos commentaires sont importants!Venez voir quelles améliorations vous avez amenées chez FCT!!

Dites-nous ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas lorsque vous travaillez avec FCT. Nous menons un sondage en ligne pour les professionnels juridiques deux fois par année; l’invitation pour le prochain sondage vous parviendra sous peu par courriel!

Vos commentaires nous aident à cerner les domaines où des améliorations sont nécessaires pour que nous puissions mettre en place des solutions visant à enrichir votre expérience avec FCT. Les résultats des récents sondages nous ont inspirés différentes améliorations dont l’une est un processus de résolution de problèmes plus rapide.

Si vous ajoutez des commentaires au sondage et que vous indiquez vouloir en discuter davantage, notre équipe communiquera avec vous.

Même si FCT est un moteur de changement et d’innovation dans le paysage immobilier, la seule chose qui est restée la même depuis plus de 25 ans est notre priorité indéfectible – nos clients. Nous nous efforçons constamment d’améliorer nos produits et nos services pour qu’ils vous servent encore mieux. Les sondages auprès de la clientèle sont l’un des moyens que nous utilisons pour savoir comment nous améliorer.

Si vous désirez voir certaines améliorations chez FCT, assurez-vous de répondre au sondage!

Si vous voulez partager vos commentaires directement, vous pouvez communiquer avec notre agente en chef au service à la clientèle, Colleen Reitzel au creitzel@fct.ca ou au 888.771.0065 poste 763455.

21 décembre 2016

Joyeuses Fêtes!

Publié par

Joyeuses FêtesNoël est notre période préférée de l’année! Tout ce qui l’entoure – décorer le sapin, regarder la parade du Père Noël et, bien sûr, participer au festin avec nos familles, nous remplit de joie. Que vous célébriez Noël, Hanoukka ou Kwanza, c’est la saison pour passer du temps avec les gens que vous aimez et pour créer des souvenirs que vous chérirez toujours.

Lorsque nous regardons notre 25e année, nous avons beaucoup de raisons d’être fiers. Nous avons été reconnus comme l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada, pour une deuxième année d’affilée, et le meilleur milieu de travail pour les femmes, pour une première fois!

Nous voulons remercier chacun d’entre vous pour être de véritables partenaires et amis. Nous n’aurions jamais pu nous rendre où nous sommes sans votre appui. Nous serons heureux de continuer notre partenariat l’an prochain et pour les 25 autres années à venir!

Puissiez-vous passer d’excellentes Fêtes et que l’année prochaine soit prospère!

Noel voeux

14 décembre 2016

Resserrement des règles hypothécaires : protéger le consommateur ou protéger le marché immobilier?

Publié par

 

regle-cornerLe 17 octobre dernier, Ottawa a mis en place de nouvelles mesures relativement au financement hypothécaire.

Ces nouvelles règles s’appliquent notamment aux acheteurs qui doivent obtenir une assurance hypothécaire, par exemple de la SCHL. Une telle assurance est requise lorsque la mise de fonds est inférieure à 20% du prix d’achat de la propriété. Les nouveaux acheteurs devront dorénavant se soumettre à une nouvelle forme de simulation de calcul hypothécaire. De manière générale,  l’admissibilité à l’assurance hypothécaire est maintenant sujette au calcul de ratios entre les coûts reliés à la propriété, l’ensemble des dettes de l’acheteur et les revenus de ce dernier. Dans ces calculs et pour les fins de cette simulation, il faut utiliser le taux d’intérêt correspondant au plus élevé des taux d’intérêts suivants :

  • Le taux prévu par l’acte hypothécaire de l’institution financière de l’acheteur;
  • Le taux affiché par la Banque du Canada pour les prêts hypothécaires ordinaires de 5 ans.

Le taux affiché de la Banque du Canada est généralement plus élevé que le taux prévu à l’acte d’hypothèque de l’acheteur. En conséquences, plusieurs futurs acquéreurs en seront affectés, plus particulièrement les jeunes ménages ou acheteurs d’une première maison. Certains pourraient même être dans l’obligation de reporter leur projet ou de choisir une maison plus abordable.

D’une part, ces nouvelles mesures peuvent limiter l’accès à la propriété ou avoir des conséquences sur les nouvelles mises en chantier. D’autre part, elles signifient aussi pour les futurs investisseurs une protection accrue. La prudence demande de bien évaluer ses moyens financiers avant d’acheter.

Les nouvelles règles hypothécaires représentent probablement une heureuse combinaison entre la protection de notre marché immobilier canadien et celle du patrimoine des acheteurs.


Référence :  Document d’information technique : Règles de l’assurance hypothécaire et propositions relatives à l’impôt sur le revenu (révisé le 14 octobre 2016), site du Gouvernement du Canada, Ministère des Finances Canada

24 novembre 2016

Qu’est-ce que l’assurance titres immobilière ?

Publié par

eric-cornerLe présent bulletin vise à vous présenter les grandes lignes d’un produit d’assurance que tout professionnel de l’immobilier se doit, à notre avis, de connaître. L’assurance titres permet notamment d’aider à la clôture de plusieurs transactions immobilières, en plus de protéger un propriétaire d’immeuble ou un créancier hypothécaire contre des risques qu’un juriste (notaire ou avocat) pourrait ne pas déceler dans le cadre de ses vérifications préalables lors d’une transaction immobilière (vente ou financement).

Notre article vise à vous présenter les grandes lignes d’un produit d’assurance que tout professionnel de l’immobilier se doit, à notre avis, de connaître.

L’assurance titres permet notamment d’aider à la clôture de plusieurs transactions immobilières, en plus de protéger un propriétaire d’immeuble ou un créancier hypothécaire, à la suite d’une transaction immobilière.

Il existe deux types de polices d’assurance titres : la police propriétaire (protégeant les propriétaires d’immeubles) et la police créancier hypothécaire (protégeant les créanciers hypothécaires d’un immeuble).

Essentiellement, l’objet de l’assurance titres est de couvrir un risque pouvant porter atteinte au droit de propriété du propriétaire de l’immeuble assuré ou un risque à l’égard de l’hypothèque du créancier hypothécaire, jusqu’à concurrence du montant de la police qui correspond généralement au prix d’achat de la propriété (pour une police propriétaire) ou à la valeur du prêt (pour une police créancier hypothécaire).

En matière résidentielle, l’assurance titres indemnisera l’assuré pour la perte causée notamment par:

  1. La publication après la transaction (vente ou hypothèque) d’avis d’hypothèque légale de la construction contre l’immeuble assuré;
  2. Une fraude immobilière causée par l’usurpation (le vol) d’identité (la protection offerte contre une fraude immobilière par vol d’identité dans certaines polices d’assurance habitation standard est souvent plus limitée que celle qu’offre une police d’assurance titres);
  3. La non-conformité d’un immeuble et ses annexes par rapport à un règlement de zonage municipal qui entraînerait l’obligation de procéder à des travaux visant à démolir ou à modifier des ouvrages existants, incluant l’enlèvement de structures érigées sans permis de construction; et
  4. Tous arrérages de taxes municipales et scolaires, ainsi que les droits de mutation et/ou les arrérages de frais condos dus et impayés par le vendeur.

Les couvertures offertes par l’assurance titres permettent de conférer une protection à l’égard de risques qu’un juriste (avocat ou notaire) pourrait ne pas déceler dans ses recherches et vérifications de titres préalables, sans compter une erreur ou une omission dans le cadre de telles vérifications.

L’assurance titres n’est toutefois pas une assurance contre les vices cachés, ni une assurance garantissant le paiement par le débiteur hypothécaire. Elle ne protège pas non plus contre les risques que l’assuré a permis, créés ou acceptés ni ne couvre les problèmes de nature environnementale ou les vices de construction.

En terminant, précisons que la couverture d’assurance peut varier d’un assureur titres à l’autre et peut différer s’il s’agit d’une assurance titres émise en matière commerciale. Que ce soit notamment pour des hypothèques légales que des sous-entrepreneurs impayés pourraient publier contre l’immeuble après la vente (ou après la conclusion de l’hypothèque), une erreur d’arpentage, ou des règlements municipaux non respectés, l’assurance titres se veut une protection additionnelle venant compléter les vérifications de votre avocat ou de votre notaire dans le cadre d’une transaction immobilière.


Ce bulletin fournit des commentaires généraux sur les développements récents du droit. Il ne constitue pas un avis juridique et aucun geste de nature juridique ne devrait être posé sur la base des renseignements qu’il contient.


Ce billet de blogue est entièrement tiré du site de Me Bryan-Eric Lane, de chez Lane, Avocats et conseillers d’affaires inc.