8 juin 2017

Ce que tout propriétaire doit savoir à propos de l’assurance titres

Publié par

Vous avez consulté sites Web, applications et journaux et vous en avez visité une dizaine et la voilà enfin, la maison de vos rêves! En somme, votre plus grande réalisation et votre actif le plus important… Mais que faire pour le protéger?

Avant l’achat, la propriété pourrait avoir changé de mains à plusieurs reprises. Même s’il s’agit d’une nouvelle construction, il pourrait exister des problèmes d’empiètement, de marge de recul, d’absence de permis de construction et même des vices de titres. Cela pourrait avoir une incidence sur votre capacité à vendre votre propriété, à la louer ou à obtenir un prêt hypothécaire. Voilà ce contre quoi une police d’assurance titres peut notamment vous protéger.

Qu’est-ce qu’une assurance titres?

L’assurance titres est un produit d’assurance unique en son genre. Alors qu’une assurance habitation protège l’immeuble et les biens, l’assurance titres, elle, prémunit le propriétaire contre les pertes réelles découlant de problèmes de titre (droit de propriété) et contre d’autres vices relatifs à la propriété. Elle peut vous protéger contre une poursuite en lien avec votre titre de propriété. Un processus qui peut être très coûteux et éprouvant.

Combien une police coûte-t-elle?

Pour une prime peu élevée, payable une seule fois, vous pouvez obtenir une protection aussi longtemps que vous serez propriétaire de votre maison. Le coût de la police propriétaire est calculé en fonction de la valeur de la propriété et varie selon la province. Votre notaire pourra vous fournir le prix de la prime en quelques minutes.

Que couvre l’assurance titres?

Les principales couvertures de la police propriétaire sont les suivantes :

  • Fraude immobilière — Une personne transfère le titre de votre propriété à votre insu et sans votre consentement.
  • Empiètements — La construction réalisée par le propriétaire précédent dépasse les limites de la propriété. Après la date de la police votre voisin a réalisé une construction qui empiète partiellement sur votre propriété.
  • Absence de permis de construction — Si le propriétaire précédent a réalisé des travaux sur votre propriété sans avoir les permis de construction requis, entre autres pour un agrandissement ou une rénovation, vous pourriez être contraint par la municipalité d’enlever la construction ou d’y apporter des correctifs.
  • Devoir de défendre — Dans le cas où vous êtes poursuivis en lien avec un risque couvert, FCT paiera les frais juridiques et les autres frais encourus dans la défense.

Ne vous exposez pas aux risques. Informez-vous sur l’assurance titres visitez fct.ca dès aujourd’hui!

4 mai 2017

FCT est encore une fois reconnue comme un excellent endroit où travailler!

Publié par

Nous sommes heureux d’annoncer que le Great Place to Work® Institute a placé FCT parmi les « 50 meilleurs lieux de travail » au Canada, pour une troisième année consécutive. FCT est maintenant classée 21e sur les 50 grandes entreprises et multinationales, remontant de sept places par rapport à l’année dernière. Nous avons également été nommés l’un des « 50 meilleurs endroits où travailler pour les femmes » au Canada, pour une deuxième année d’affilée.

Pour mériter une place parmi les centaines d’entreprises en compétition pour être sur la liste, les entreprises qui déposent une demande doivent participer à un sondage mené auprès de leurs employés et répondre à un questionnaire détaillé sur leurs programmes et leurs pratiques. La seule façon d’être sur cette liste est que vos employés vous y placent!

« Chez FCT, nous nous efforçons de créer un environnement où les gens se sentent engagés, appréciés et trouvent la motivation nécessaire pour réussir. Le fait que nous fassions partie de la liste pour une troisième année d’affilée et que nous soyons également nommés l’un des meilleurs endroits où travailler pour les femmes pour une deuxième année d’affilée est une indication que nous respectons notre engagement envers nos employés et qu’ils le sentent, » a déclaré Sharon Wingfelder, vice-présidente des Ressources humaines et Affaires générales chez FCT.

Nous investissons dans nos employés et dans leur perfectionnement. Nous les habilitons à offrir leur meilleur rendement à chaque jour par le biais de programmes, comme CURE, qui leur donnent la possibilité, selon leur jugement, de surprendre, de remercier ou de faire la bonne chose pour nos clients. Nos initiatives internes d’apprentissage et de perfectionnement donnent accès aux employés à des centaines de cours visant à améliorer leurs habiletés et à les préparer à réussir. Nous offrons également des programmes compétitifs d’avantages sociaux et de reconnaissance ainsi qu’une journée annuelle de bénévolat visant à encourager les employés à s’impliquer dans les communautés au sein desquelles ils vivent et travaillent. Par le biais de la Fondation de bienfaisance de FCT, les employés peuvent faire une différence en donnant temps et argent à des organismes caritatifs partout au Canada.

Cela fait 12 ans que le Great Place to Work Institute® publie sa liste des meilleurs endroits où travailler au Canada. Le Great Place to Work® est l’autorité mondiale en matière de culture des milieux de travail basés sur la confiance et la performance. Il s’agit d’une firme de recherche et de consultation qui a pour mission de contribuer à une meilleure société en aidant les entreprises à transformer leur lieu de travail.

Nous sommes tellement fiers d’être parmi les 25 premiers de la liste cette année et nous continuerons de travailler à faire de FCT un excellent endroit où travailler en 2018!

24 mars 2017

Ce que vous devez savoir sur la fraude immobilière

Publié par

De nos jours, en ce qui concerne la fraude immobilière, les criminels deviennent de plus en plus rusés et les professionnels juridiques et immobiliers doivent être de plus en plus vigilants. Nous prenons la fraude au sérieux chez FCT et nous nous efforçons de la combattre à chaque étape du processus. Mars est le mois de la prévention de la fraude, nous avons donc rassemblé ci-dessous les arnaques immobilières à surveiller :

  • Fraude sur les titres et contrefaçon: le droit de propriété ou le titre d’une propriété est modifié de manière frauduleuse; les documents étant contrefaits afin de permettre au fraudeur de vendre ou de refinancer illégalement la propriété.
  • Fraude hypothécaire : une hypothèque est obtenue auprès d’un prêteur sous de faux prétextes. Cela est également connu comme une fraude faite lors de la demande.
  • Fraude sur la valeur : un prêteur est amené à croire que la propriété vaut plus cher que sa valeur réelle, que ce soit par la non-divulgation de fait ou par une fausse déclaration relativement aux caractéristiques ou à la valeur de la propriété.
  • « Flip immobilier » : Un courtier immobilier ou un investisseur vend la même propriété plusieurs fois pour des montants de plus en plus élevés avant la date de clôture initiale. Le vendeur initial finit par faire moins d’argent tandis que le dernier acheteur paie une valeur gonflée pour la propriété.

Même si vous ne pouvez pas empêcher la fraude de survenir, vous pouvez vous protéger et protéger vos clients en vérifiant chacun des détails de la transaction.

La meilleure façon de vous protéger contre la fraude immobilière par usurpation d’identité est d’obtenir des polices d’assurance titres tant pour le prêteur hypothécaire que pour le propriétaire auprès de FCT.

Avec une police d’assurance titres, les propriétaires peuvent être tranquilles sachant que si jamais un problème survenait, leur intérêt dans le titre serait défendu. La police offre également des couvertures pour d’autres problèmes comme des irrégularités dévoilées par le certificat de localisation et dans la recherche sur le titre. Les prêteurs sont également  protégés contre les dommages associés à la perte du  rang prioritaire et à l’inopposabilité de l’hypothèque, contre les problèmes sur le titre et le certificat de localisation. Les juristes seront rassurés de savoir que toutes les parties à la transaction sont protégées et que s’il survenait une fraude immobilière par usurpation d’identité, FCT prendra fait et cause.

Avez-vous été témoin d’une transaction frauduleuse récemment? Parlez-nous en dans les commentaires ci-dessous.

* Assurance par Compagnie d’assurances FCT Ltée.  Ce document n’a pour but que de fournir des renseignements généraux.  Pour connaître la couverture et les exclusions exactes, reportez-vous à la police.  Des exemplaires sont offerts sur demande.  Certains produits et services peuvent varier selon la province.  Les prix et les produits et services peuvent changer sans préavis

21 mars 2017

Vos commentaires sont importants

Publié par

Vos commentaires sont importants!Venez voir quelles améliorations vous avez amenées chez FCT!!

Dites-nous ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas lorsque vous travaillez avec FCT. Nous menons un sondage en ligne pour les professionnels juridiques deux fois par année; l’invitation pour le prochain sondage vous parviendra sous peu par courriel!

Vos commentaires nous aident à cerner les domaines où des améliorations sont nécessaires pour que nous puissions mettre en place des solutions visant à enrichir votre expérience avec FCT. Les résultats des récents sondages nous ont inspirés différentes améliorations dont l’une est un processus de résolution de problèmes plus rapide.

Si vous ajoutez des commentaires au sondage et que vous indiquez vouloir en discuter davantage, notre équipe communiquera avec vous.

Même si FCT est un moteur de changement et d’innovation dans le paysage immobilier, la seule chose qui est restée la même depuis plus de 25 ans est notre priorité indéfectible – nos clients. Nous nous efforçons constamment d’améliorer nos produits et nos services pour qu’ils vous servent encore mieux. Les sondages auprès de la clientèle sont l’un des moyens que nous utilisons pour savoir comment nous améliorer.

Si vous désirez voir certaines améliorations chez FCT, assurez-vous de répondre au sondage!

Si vous voulez partager vos commentaires directement, vous pouvez communiquer avec notre agente en chef au service à la clientèle, Colleen Reitzel au creitzel@fct.ca ou au 888.771.0065 poste 763455.

21 décembre 2016

Joyeuses Fêtes!

Publié par

Joyeuses FêtesNoël est notre période préférée de l’année! Tout ce qui l’entoure – décorer le sapin, regarder la parade du Père Noël et, bien sûr, participer au festin avec nos familles, nous remplit de joie. Que vous célébriez Noël, Hanoukka ou Kwanza, c’est la saison pour passer du temps avec les gens que vous aimez et pour créer des souvenirs que vous chérirez toujours.

Lorsque nous regardons notre 25e année, nous avons beaucoup de raisons d’être fiers. Nous avons été reconnus comme l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada, pour une deuxième année d’affilée, et le meilleur milieu de travail pour les femmes, pour une première fois!

Nous voulons remercier chacun d’entre vous pour être de véritables partenaires et amis. Nous n’aurions jamais pu nous rendre où nous sommes sans votre appui. Nous serons heureux de continuer notre partenariat l’an prochain et pour les 25 autres années à venir!

Puissiez-vous passer d’excellentes Fêtes et que l’année prochaine soit prospère!

Noel voeux

26 août 2016

Attention aux terrains en bordure d’une étendue d’eau

Publié par

quai cornerAcquérir une maison aux abords d’un cours d’eau peut s’avérer un beau projet. À notre époque où tout va tellement vite, un tel havre de paix constitue un privilège.

En cette période estivale, si vous possédez une telle propriété, vous pensez peut-être y aménager quelques bâtiments ou structures pouvant vous permettre de profiter encore plus de votre domaine. Par exemple, une belle grande terrasse sur le bord de l’eau, un quai ou tout simplement un garage afin d’entreposer embarcations et équipements nautiques. Attention, mieux vaut obtenir les permis requis et bien vérifier la réglementation municipale avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Les différentes municipalités réglementent les terrains riverains afin que soient préservées la faune et la flore. Ces bandes de terrain sont généralement d’une profondeur de 10 ou 15 mètres à partir de la ligne des hautes eaux. Il s’agit de bandes de protection riveraines sur lesquelles les constructions sont interdites et pour lesquelles la végétation naturelle doit être protégée. Il serait donc préférable de vous abstenir de tous travaux avant l’obtention d’une autorisation de la ville.

Si vous achetez une propriété qui comporte, au moment de votre achat, des constructions qui empiètent sur la bande de protection riveraine, donc en contravention avec la réglementation municipale, l’assurance titres pourrait vous offrir une excellente protection. En effet, si la ville vous exige d’enlever ces constructions, vous pourriez être dédommagé pour tous les frais d’enlèvement forcé des structures, de remise en état du terrain et même pour la perte de valeur réelle de votre propriété. Vous ne serez toutefois jamais assuré pour des travaux que vous avez effectués vous-même ou par l’entremise d’une autre personne dont vous avez retenu les services.

Nous vous souhaitons de profiter de votre petit coin de paradis et ce à l’abri de tous soucis.

Pour plus d’informations vous pouvez communiquer avec notre équipe des Solutions résidentielles au 514-744-8969 ou au 1-866-744-8969.

9 août 2016

Les Solutions commerciales de FCT : un service à la clientèle supérieur

Publié par

Un service à la clientèle supérieurIl y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devriez être partenaire avec FCT,  la première étant notre motivation à vous offrir une expérience client supérieure.

Notre promesse est de vous offrir l’Expérience alliée à l’excellence® à chaque fois que vous ferez affaires avec nous.

Qu’est-ce que cela signifie? Un service rapide et amical offert par des professionnels chevronnés qui reconnaissent que vous avez des besoins particuliers. Depuis maintenant 25 ans, les souscripteurs expérimentés de notre département des Solutions commerciales traitent chaque dossier au cas par cas afin de cerner les besoins uniques de chaque transaction et de la simplifier. Cette pratique nous permet d’offrir une couverture personnalisée, de clore la transaction dans les délais et ce, peu importe l’étendue ou la complexité du projet.

En vous offrant constamment l’Expérience alliée à l’excellence® nous désirons que vous sachiez que vous êtes important pour nous. Votre satisfaction est la clé de notre succès et nous faisons tout notre possible pour aller au-delà de vos attentes chaque fois que vous faites affaire avec nous. C’est de cette manière que nous vous aidons à bâtir et à protéger votre entreprise tout en façonnant la nôtre.

Et ça marche! Notre évaluation actuelle faite par les clients nous situe à un impressionnant 90%. Par contre n’allez pas croire que nous nous assoyons sur nos lauriers – nous sommes déjà en train de chercher des moyens de gagner le 10% manquant.

Cette année marque notre 25e anniversaire et nous croyons que c’est le moment idéal pour réfléchir à nos réussites passées. Vous rappelez-vous d’une fois où FCT est venue vous aider à clôturer une transaction ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

 

8 juin 2016

L’assurance titres demandée après la transaction

Publié par

Assurance titres et garantie de maison neuveOn entend souvent que l’assurance titres est un produit transactionnel, dans le sens qu’elle est émise lors de la transaction pour assurer soit un prêteur hypothécaire, soit un  propriétaire ou les deux. Même si elle est généralement émise avant la clôture de l’acte, est-ce qu’il est possible d’en obtenir une, après que la transaction est signée et publiée ?

Même si vous êtes propriétaire depuis de nombreuses années, il n’est pas trop tard pour vous assurer puisque l’assurance titres pour un propriétaire actuel peut être demandée et émise en tout temps.

Pour ce faire, vous pouvez communiquer directement avec l’assureur titres où un agent d’assurance pourra vous informer des couvertures et exclusions relatives au produit et prendre les informations nécessaires à l’émission de votre police. Par contre, les assurances titres demandées après une transaction nécessiteront une souscription plus étoffée et probablement une prime un peu plus élevée. De plus, si un litige est présent ou imminent, il sera impossible d’offrir une couverture d’assurance pour le problème en question. Vous avez donc avantage à obtenir la police au moment de votre achat afin de bénéficier des couvertures le plus tôt possible.

Les prêteurs hypothécaire nous font parfois des demandes d’assurance titres bien après la publication d’une hypothèque. Encore une fois, l’assureur titres sera plus prudent au niveau de la souscription de ces dossiers. Une preuve de versements à jour pourrait, par exemple, être exigée afin de s’assurer que les emprunteurs n’ont pas de retard au niveau du  paiement de l’hypothèque, puisque c’est à ce moment que le risque de réclamation est plus élevé pour l’assureur.

Vous avez oublié de demander une assurance titres lors de la transaction ou vous n’étiez pas informé de l’existence de ce produit? Vous désirez une assurance titres? Sachez qu’il n’est pas trop tard pour vous protéger!

Pour plus d’informations vous pouvez communiquer avec notre équipe des Solutions résidentielles au 514-744-8969 ou au 1-866-744-8969.

24 mars 2016

Mars, le printemps et la fraude, deuxième partie.

Publié par

Mars, le printemps et la fraudeVoici enfin la deuxième partie promise! Dans notre premier blogue nous parlions de fraudes diverses qui font des victimes par milliers à chaque année. Dans celui-ci, nous allons parler de moyens de rendre la vie un peu moins facile à ces fraudeurs.

Si nous reprenions nos points, un à un…

Les fraudes faites au nom de l’ARC : sachez, chers lecteurs, que les agents de l’ARC ne vous appelleront jamais pour vous demander des impôts impayés et encore moins un remboursement par carte de crédit ou virement de fonds! L’ARC envoie des avis de cotisation pour cette raison. Dans le doute, raccrochez, appelez vous-même directement à l’ARC et parlez avec un agent. La GRC non plus ne vous appellera pas pour des amendes impayées. Attendez l’avis par la poste, vous aurez l’esprit plus tranquille.

Quant aux « scareware », s’il y a des soupçons que vous possédiez des images de pornographies juvéniles dans votre ordinateur, ce n’est pas un 100 $ versé par carte de crédit qui vous sortira du pétrin! Ces logiciels pullulent sur le Net! Prenez de bonnes habitudes de navigation, ne consultez que des sites sûrs et munissez-vous d’un bon anti-virus.

Les prix à gagner par la poste ou par courriel : si vous n’avez pas participé à un concours, vous n’avez rien gagné. Dites-vous bien que les frais afférents à votre prix sont le gros lot que le fraudeur remporte. C’est lui qui a gagné dans cette arnaque.

Nous l’avons dit dans notre précédent blogue, les organismes de bienfaisance sont tous enregistrés auprès du gouvernement. Si l’un d’entre eux vous appelle et que vous n’êtes pas certain, demandez le numéro d’enregistrement, raccrochez, faites les vérifications auprès du gouvernement et rappelez-les ensuite.

Le vol d’identité est une plaie sociale. Vous ne pourrez jamais vous en protéger tout à fait, mais comme nous l’avons mentionné plus haut, vous pouvez rendre la tâche difficile aux fraudeurs. Ils ont tendance à rechercher des victimes moins méfiantes. Détruisez tout document avec vos informations personnelles, allez chercher votre courrier à chaque jour ou faites le retenir par le service de la poste, gardez votre carte de crédit ou de débit en main lors de transaction, ne gardez pas vos code d’identification personnel sur vous et évitez de cliquer sur des liens que vous recevez par courriel. Encore une fois, munissez-vous d’un bon antivirus, ils sont peu dispendieux et peuvent vous épargner beaucoup de problèmes.

Il ne s’agit pas, encore une fois, d’une liste exhaustive. Prenez de bonnes habitudes et méfiez-vous de tout ce qui est trop beau pour être vrai. Dans le doute, abstenez-vous. Il vaut mieux être trop prudent que désolé!

3 mars 2016

Mars, le printemps et la fraude, première partie.

Publié par

Mars, le printemps et la fraudeMars est enfin arrivé, même si Dame Nature semble tout faire pour l’ignorer! Mars c’est le mois officiel du printemps, des hirondelles, des tulipes et de la prévention de la fraude. À chaque année, nous écrivons un blogue, c’est presque devenu une tradition, sur les fraudes diverses. À chaque année, notre équipe est étonnée de constater à quel point les fraudeurs de tout acabit sont ingénieux et créatifs. Dans cette première partie, nous vous parlerons de la manière dont les criminels s’y prennent pour s’approprier ce qui vous appartient. Dans la deuxième, nous vous donnerons des conseils et de bonnes habitudes à prendre pour vous protéger.

Mars c’est également la période des impôts. Des arnaqueurs appellent des gens en se faisant passer pour des fonctionnaires de l’ARC et menacent des contribuables. Ils disent que vous avez des impôts impayés et que si vous ne remettez pas la somme due immédiatement, ils viendront vous arrêter. Ils visent souvent les gens issus de l’immigration, les menaçant de les faire déporter. Parfois ils vous disent que vous avez droit à un remboursement et vous demandent des renseignements personnels pour vous faire parvenir le montant.

Au téléphone toujours, des fraudeurs appellent et se font passer pour des membres de la GRC. Ils demandent à se faire payer des amendes ou des impôts impayés. Évidemment, le paiement doit être immédiat sinon la victime sera arrêtée dans les 24 heures. Souvent, le nom « GRC » apparaît sur l’afficheur.

Dans le domaine technologique, un populaire est le « scareware ». Votre ordinateur gèle ou bloque et un message apparaît vous disant que l’appareil est associé à de la pornographie juvénile. Ces messages « proviendraient » de la GRC ou du Service canadien du renseignement de sécurité et les fraudeurs vous demandent 100 $ à verser par l’intermédiaire d’un tiers pour débloquer votre ordinateur.

Vous pouvez également recevoir des invitations par la poste, par téléphone ou par courriel, à réclamer des prix que vous avez gagnés. Évidemment il y a des sommes à débourser, des taxes de tout genre ou des impôts ou des frais…

Il y a les organismes de bienfaisance. Beaucoup de ces organismes sont légitimes et les dons qu’ils reçoivent sont utilisés correctement. Sachez que ces organismes sont enregistrés et qu’il est possible de vérifier qui ils sont. Par contre, beaucoup de fraudeurs font appel à la générosité des gens pour leur soutirer des fonds. Ils utilisent souvent des noms presqu’identiques à ceux d’un organisme de renom. Appelez directement l’organisme et faites des vérifications.

Il y a le vol d’identité également qui, à chaque année, gagne en popularité. Les voleurs fouillent vos poubelles,  subtilisent votre courrier. Ils utilisent la technologie et font de l’écrémage (enregistrement de la bande magnétique de vos cartes), de l’hameçonnage (des courriels frauduleux vous demandant d’inscrire vos renseignements sur un site qui a l’air légitime, bien sûr, c’est urgent…) et le piratage (l’accès à des bases de données sur les renseignements personnels ou financiers des gens ou des entreprises). Des espiogiciels, de petits logiciels espions installés sur votre ordinateur, et des virus informatiques qui sont programmés pour obtenir vos données personnelles.

Il ne s’agit que de quelques exemples, cette liste est, malheureusement, bien loin d’être exhaustive. Nous espérons que ce billet vous aura alerté à la diversité avec laquelle la fraude se propage et à la possibilité que ces multiples façons de faire puissent atteindre des personnes plus vulnérables. Dans un prochain blogue, nous tenterons de vous donner des conseils et de bonnes habitudes à prendre pour tenter de protéger ce qui vous appartient.


Sources:

Vol et fraude à l’identité, Centre antifraude du Canada, http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/fraud-escroquerie/types/identity-identite/index-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)

Attention aux organismes de bienfaisance frauduleux, Gendarmerie royale du Canada, http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/char-cara-donation-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)

Prix gagnés, Gendarmerie royale du Canada, http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/prize-prix-pitch-gagne-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)

Mise en garde contre la fraude « scareware », Gendarmerie royale du Canada, http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/scareware-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)

Fraudes ciblant les contribuables, Centre antifraude du Canada, http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/fraud-escroquerie/types/tax-contribuable/index-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)

Arnaque téléphonique, Gendarmerie royale du Canada, http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/telephone-fra.htm (page consultée le 3 mars 2016)