18 mai 2017

Qui seront nos prochains récipiendaires des bourses de la Fondation de bienfaisance de FCT?

Publié par

Il est possible de déposer les demandes dès maintenant

Les demandes de 2017 pour les bourses de l’Honorable William G. Davis sont ouvertes. Le programme remet cinq bourses d’études de 1 000 $ à des étudiants qui ont été acceptés ou sont actuellement inscrits dans un établissement postsecondaire canadien.

Le programme a été nommé d’après l’Honorable William G. Davis, 18e premier ministre de l’Ontario, dont la passion pour l’éducation a contribué à la création du système de collèges communautaires de l’Ontario. Les récipiendaires des bourses sont de jeunes gens remarquables qui visent à faire une différence dans la vie des autres.

Par exemple, l’une des récipiendaires d’une bourse en 2016, Bernice Ho, est prête à avoir un impact grâce à son éducation. Elle est actuellement inscrite à l’Université Queen, où elle étudie pour devenir pédiatre. Bernice poursuit sa passion du travail auprès des enfants. À l’école secondaire, elle effectuait du bénévolat pour le YMCA en offrant du soutien scolaire à des enfants du primaire et elle a travaillé à l’hôpital Markham Stouffville où elle dessinait et coloriait avec de jeunes patients. Elle est également la cofondatrice de Sick Kids Foundations Club.

Ce qui l’a vraiment poussé à poursuivre son rêve de devenir une pédiatre, par contre, a été le cours qu’elle a suivi qui a changé sa perspective.  « La manière dont je vois le monde a profondément été changée par mon cours sur la santé portant sur les déterminants sociaux, parce que j’y ai appris que le statut socioéconomique individuel peut avoir un impact sur l’accès aux soins de santé, a-t-elle expliqué. Par conséquent, mon amour pour les enfants et ma passion de mettre fin à de telles « lignes directrices » dans les politiques sur les soins de santé m’ont encouragée à devenir une pédiatre travaillant de concert avec la promotion des soins de santé afin de mettre en place des soins abordables et disponibles pour que chaque enfant, peu importe ce qu’il affronte, puisse bénéficier des mêmes chances que les autres dans la vie. »

Nous sommes fiers de soutenir Bernice dans son parcours académique. Cette année, nous sommes impatients de remettre d’autres bourses à des étudiants méritants.

Les demandes pour les bourses d’études seront acceptées jusqu’au 30 juin 2017. Pour plus d’informations sur la manière de déposer une demande, visitez notre site Web.

Meilleures chances à tous les demandeurs!

21 septembre 2016

JOURNÉE DE BÉNÉVOLAT : HABITAT POUR L’HUMANITÉ

Publié par

Saviez-vous queLe mercredi 7 septembre, une équipe de neuf employés du bureau de FCT Montréal ainsi qu’un invité ont eu la chance d’effectuer leur journée annuelle de bénévolat auprès de l’organisme Habitat pour l’Humanité pour une première fois.  Ils ont formé deux équipes de cinq personnes.  Ils ont eu comme principale tâche d’installer du plancher de bois franc au sous-sol et au 1er étage. En plus d’être une expérience des plus enrichissante, ils ont eu le bonheur de rencontrer le futur propriétaire et de donner au suivant.

Merci à la Fondation de bienfaisance FCT de d’offrir de telles possibilités!

 


pic-hh

5 mai 2016

Vous pouvez maintenant faire vos demandes de bourse d’études 2016 auprès de la Fondation de bienfaisance de FCT

Publié par

FCT_BlogPost_Graduation_SquareFaites votre demande dès maintenant pour avoir une chance de mériter une bourse d’études de 1 000 $

« L’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. »
– Nelson Mandela

Pour une deuxième année consécutive, les bourses d’études de l’Honorable William G. Davis sont offertes. Initiative de la Fondation de bienfaisance de FCT, cette bourse d’études a été lancée en avril 2015 comme une autre manière pour FCT de soutenir les étudiants avec une aide financière disponible pour leur études postsecondaires (et pour qu’ils changent le monde!).

Qui est admissible?

Tous les étudiants qui sont actuellement inscrits ou qui fréquenteront une institution postsecondaire canadienne peuvent déposer une demande.

Comment déposer une demande

Les étudiants intéressés doivent remplir un formulaire de demande en ligne avant le 30 juin 2016. La demande devra contenir une courte rédaction décrivant pourquoi le demandeur mérite la bourse. Des informations sur l’implication communautaire et bénévole ainsi que les activités parascolaires sont également demandées. Nous communiquerons avec les cinq récipiendaires choisis en août 2016.

Pour en savoir davantage sur cette formidable occasion, visitez FCT.ca. Bonne chance!

28 septembre 2015

FCT réitère son appui aux citoyens de Lac-Mégantic

Publié par

FCT réitère son appui aux citoyens de Lac-MéganticLes événements de Lac-Mégantic qui se sont produits le 6 juillet 2013 entourant le déraillement de 72 wagons-citernes font désormais partie de notre mémoire collective. Entraînant le décès de 47 personnes et la destruction d’une  quarantaine d’édifices à l’intérieur d’une zone sinistrée de deux km2, il s’agit sans contredit de l’une des pires tragédies de l’histoire contemporaine du Québec. Les événements qui ont suivis, avec la mairesse Colette Roy-Laroche en tête, resteront à tout jamais marqués dans nos souvenirs comme un exemple remarquable de résilience individuelle et communautaire.

Les Méganticois, dans les heures qui ont suivies la catastrophe,  ont dû retrousser  leurs manches afin de faire leur deuil des personnes disparues, de stabiliser la zone sinistrée en plus gérer l’affluence médiatique. À plus long terme, il fallait  voir à la reconstruction de la zone détruite à la lumière de nombreuses considérations de nature économique et juridique toutes aussi complexes les unes que les autres.

Parmi celles-ci on rapporte que deux bureaux de notaires étaient au nombre des victimes. Malgré l’existence de mesures adéquates de conservation, l’ampleur de la catastrophe fut la cause de la disparition de 97 000 actes notariés détruits ou altérés par le feu ou l’eau. La Chambre de notaires du Québec a immédiatement mis en place certaines mesures afin de pallier cette carence. Dans le but de venir en aide aux personnes qui pourraient potentiellement subir un préjudice suite à la disparition de ces documents légaux importants, un point de service temporaire a été ouvert à Lac-Mégantic en octobre 2013. De plus, les instances gouvernementales ont été mises à partie en adoptant, en décembre 2013, une mesure législative permettant plus facilement la reconstitution ou le remplacement  des actes notariés en minute détruits ou endommagés. La Chambre des notaires annonçait récemment la fermeture le 30 septembre prochain, après 21 mois d’activité, de son point de service. Ces initiatives ont permis de reconstituer 14 000 actes notariés.

Plusieurs des 83 000 actes toujours manquants  visent des immeubles comme des achats, des hypothèques et des servitudes se retrouvent par conséquent au Registre foncier. Il est possible d’en obtenir une copie, certifiée ou non, suite à une simple consultation du registre. Néanmoins, certains actes personnels comme un testament, un contrat de mariage ou un mandat en cas d’inaptitude, par exemple, ne font pas l’objet d’une telle publication. Ils peuvent toutefois être mentionnés  accessoirement à un acte notarié touchant un bien immobilier. En pareils cas, l’assurance titres pourrait constituer un outil utile afin d’assurer une tranquillité d’esprit accrue aux parties impliquées dans la mesure qu’elle se sentent protégées si l’existence ou la validité d’un tel document devait ultérieurement être mis en doute.

FCT, en 2013, immédiatement après les événements dramatiques, annonçait l’émission de polices d’assurance titres gratuites pour les résidents de Lac-Mégantic. Récemment, la  prolongation de ce programme pour une période supplémentaire de 5 ans a fait l’objet d’une annonce.  Cette initiative permet à toute personne ou entreprise de Lac-Mégantic d’obtenir une police d’assurance titres gratuitement afin d’assurer une transaction de transfert immobilier d’une propriété située dans la municipalité. « À la suite du drame terrible du 6 juillet 2013, un élan de solidarité sans pareil a marqué le Québec. Aujourd’hui, plus de deux ans après les événements, FCT souhaite poursuivre ses actions en ce sens. Aux gens de Lac-Mégantic, nous disons que nous sommes toujours présents pour vous », à soulignait à cet occasion Laurent Nadeau, chef de la direction de FCT au Québec.

L’assurance titres protège par ailleurs contre les pertes causées par un problème de titre immobilier. Les principales situations visées par ce type de police incluent les problèmes soulevés par un certificat de localisation, la fraude immobilière, la non-conformité au zonage, l’empiètement sur un lot voisin et certains problèmes reliés au titre de propriété créés après la date d’acquisition d’un immeuble. Dans ce type de situation, l’assureur prend fait et cause pour l’assuré, sans égard à la faute.

Les résidents et les entreprises intéressés doivent communiquer avec Me Alain Talbot, à son bureau situé au 3428, rue Laval, à Lac-Mégantic. On peut également joindre Me Talbot au 819-583-5556 ou à l’adresse atalbot@notarius.net.


 

Sources :

1) Communiqué de FCT,  FCT toujours présente pour les citoyens de Lac-Mégantic, (24 septembre 2015).

2) Communiqué de la chambre des notaires du Québec, Point de service temporaire à Lac Mégantic-Une opération couronnée de succès pour la Chambre des notaires,  (21 septembre 2015)

3) Chambre de notaires du Québec (Site Web), Tragédie de Lac Mégantic – Questions-Réponses.

4)  Élaine Thibault,« 82 000 actes notariés toujours introuvables», Journal de Montréal ( 21 septembre 2015).

5)  Loi concernant le remplacement ou la reconstitution des actes notariés en minute détruits lors du sinistre ferroviaire du 6 juillet 2013 dans la ville de Lac-Mégantic, L.R.Q. 2013 c. R-21.1.

15 septembre 2015

L’endettement et le vieillissement de la population

Publié par

Endettement et vieillissement de la populationÀ l’occasion de la Semaine nationale de la paie, l’Association canadienne de la paie vient de dévoiler les résultats de son septième sondage annuel.

La première constatation, comme par les années passées, est que le rêve de la liberté 55 reste difficilement atteignable. En effet, l’âge moyen du départ prévu à la retraite est passé de 58 à 63 ans et ce, en 5 ans seulement. 48% des répondants de plus de 50 ans n’ont pas épargné le quart de la somme prévue pour leur retraite. Encore plus inquiétant, en cas d’urgence, 24% des personnes occupant un emploi seraient incapables de faire face à une dépense de 2000 $. Ces situations sont causées, entre autres, par un faible taux d’épargne, 5% en moyenne. Pour atteindre de bons objectifs de retraite, les planificateurs financiers conseillent d’économiser 10% du revenu net. Malheureusement nous devons constater que nous travaillons pour économiser alors que ce sont les économies qui devraient travailler pour nous.

Bien sûr, le niveau d’endettement moyen ? y est aussi pour quelque chose. L’accès au crédit facile et rapide peut s’avérer pour certaines personnes plus que problématique. Trop peu de gens remboursent la totalité de leurs achats à la fin du mois et par conséquent se voient imposer des taux d’intérêts très élevés sur leur carte de crédit.

Alors, que pouvons-nous y faire?

La première chose serait de profiter des bas taux d’intérêts afin de regrouper vos dettes dans un emprunt avantageux comme une marge hypothécaire. Ne gardez qu’une seule carte de crédit pour les urgences et utilisez Interac lors des achats.

Pour ceux et celles qui ont du temps devant eux, il y a la possibilité de tirer profit de « l’effet de levier » et des escomptes sur le marché boursier. Pour en savoir plus sur « l’effet de levier »,consultez votre planificateur financier. Cela vous permettra de faire travailler votre argent pour vous.

Pour ceux et celles qui s’approchent de la retraite ou qui sont retraités, payer vos achats comptant et réduire vos dettes restent encore les meilleurs moyens de s’enrichir.

L’espérance de vie augmente constamment. Qu’est-ce qu’une ou deux années de rigueur financière contre de longues années de tranquillité d’esprit?


Sources : L’Avantage votre journal, Les Canadiens vivent majoritairement d’une paie à l’autre, page consultée le 11 septembre 2015

La Presse, S’endetter pour s’enrichir, Rudy Le Cours, page consultée le 14 septembre 2015.

 

L’information contenue dans ce billet est de nature générale et n’a aucunement pour but de contredire l’opinion d’un professionnel en la matière. Ce billet ne constitue pas un conseil financier. Nous vous conseillons de consulter un planificateur financier afin d’établir une stratégie adaptée à vos besoins.

17 avril 2015

FCT fait la liste des 50 meilleurs endroits où travailler au Canada!

Publié par

Félicitations FCT!!!Le 9 avril 2015, FCT a été nommée l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada par le Great Place to Work® Institute (GPTW). Pour souligner cet exceptionnel événement, le chef de la direction, Laurent Nadeau, a invité tous les employés du bureau de Montréal à célébrer, le matin suivant.

« Je suis très fier de cet accomplissement » a dit Laurent. « Par contre, ce qui me rend le plus fier à propos de ce prix c’est la recommandation faite par nos employés à l’effet que nous sommes l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada! »

FCT s’est classée au 42e rang sur les 50 grandes entreprises et multinationales dont le nom est publié dans un rapport spécial du Globe and Mail.

Laurent a continué en disant que ce prix était partagé par chacun des employés de FCT, puisqu’ils y ont tous directement contribué en participant au récent sondage mené par GPTW.   « Ce prix signifie que vous croyez et représentez nos valeurs d’entreprises : l’intégrité, la passion de servir, la passion d’excéder et penser différemment. Il signifie également que vous respectez la promesse de notre marque : l’expérience alliée à l’excellence. Comment est-ce que je sais cela? Parce que vous nous l’avez dit », a déclaré Laurent.

Les résultats du sondage de GPTW, combinés à l’évaluation qu’ils ont fait de notre culture sont ce qui a permis à FCT de s’inscrire sur la liste.

L’objectif de FCT était d’être inscrite sur la liste pour l’année 2019, mais grâce à des programmes comme Kaizen, l’habilitation des employés, notre programme d’orientation  et la Fondation de bienfaisance de FCT, nous avons été capable d’atteindre notre objectif beaucoup plus tôt.

« Maintenant tout le monde sait ce que nous savions depuis longtemps : FCT est l’un des meilleurs endroits où travailler au Canada, » a dit Laurent.

Félicitations FCT!

28 août 2014

La responsabilité sociale d’entreprise

Publié par

En tant qu’employés de FCT, nous avons choisi d’être des citoyens engagés et responsables. Nous tenons  également beaucoup à redonner aux communautés au sein desquelles nous évoluons. C’est dans cette optique que notre entreprise a mis sur pied un programme de responsabilité sociale qui, au-delà du service à la clientèle, tend la main aux gens qui nous entourent. Nous avons donc décidé de lancer la Fondation de bienfaisance de FCT qui a pour mandat de soulager la pauvreté et l’itinérance ainsi que d’offrir des bourses d’études postsecondaires. C’est également nous qui choisissons quels organismes caritatifs la fondation soutiendra au cours de l’année. Parmi plusieurs choix proposés, cette année, ce sont le Club des petits déjeuners du Québec et le Phare enfants et familles qui ont obtenu la faveur du vote général pour le Québec.

De plus, chaque année FCT nous offre la possibilité d’effectuer, au cours d’une journée régulière de travail, une journée de bénévolat auprès d’un organisme qui s’inscrit dans le mandat de la fondation.

Pour en connaitre davantage sur le mandat de la Fondation de bienfaisance de FCT ainsi que sur les organismes caritatifs choisis, vous pouvez consulter l’onglet À propos de nous au www.fct.ca.

 

Sylvie Thériault

Membre du conseil de la Fondation de bienfaisance de FCT – Québec, 2013-2015

12 juin 2014

De l’aide pour Lac-Mégantic, 1 an après

Publié par

Aide Lac MéganticChez FCT, nous sommes heureux d’aider, à notre manière, la population de Lac-Mégantic.

Nos employés ont été très touchés par la tragédie vécue par la communauté du Lac-Mégantic. Puisque nous sommes un fournisseur d’assurance titres, ensemble, nous avons eu l’idée d’offrir des polices d’assurance titres gratuites aux résidents du Lac-Mégantic, en plus du don monétaire que nous avons déjà fait de 2 728 $. Ce projet a immédiatement été approuvé par la direction de FCT. Ainsi, il est possible pour les résidents et les entreprises de Lac-Mégantic, qui doivent refinancer leur maison ou faire l’acquisition d’une nouvelle propriété, d’obtenir nos protections d’assurance titres sans aucuns frais.

L’assurance titres, en plus de protéger le droit de propriété, peut permettre d’accélérer la clôture d’une transaction. Dans un contexte tel que celui de Lac-Mégantic, nous sommes persuadés qu’un produit qui facilite la transaction tout en diminuant les coûts associés et en protégeant le propriétaire est le bienvenu.

Les résidents et les entreprises de Lac-Mégantic qui désirent obtenir une assurance titres peuvent communiquer avec leur notaire qui nous fera parvenir la demande. Par ailleurs, veuillez noter que l’assurabilité d’une propriété est sujette à nos critères de souscription et que le montant assuré de la police commerciale gratuite est limité à 2 000 000,00 $.

Si vous désirez obtenir de l’information sur le programme de FCT pour le Lac-Mégantic, n’hésitez pas à communiquer avec nous, soit en composant le 514-744-8969 ou le 1-866-744-8969 ou en nous écrivant sur ce blogue.

Observatoire du Mont-Mégantic

8 mai 2014

Est-ce que la technologie bouleverse ou améliore l’expérience client?

Publié par

Boulversement technologiqueL’industrie financière est définitivement bouleversée et est en train de se transformer. Desjardins annonçait tout récemment un nouvel outil visant à faciliter l’épargne à l’aide s’un simple clic sur un téléphone intelligent. Eh Hop, épargner est devenu aussi simple que cela! La Banque Tangerine vous permet de déposer des chèques avec une photo, grâce à son Photochèque plus besoin de vous déplacer jusqu’au guichet. La technologie est certainement le vecteur de ce bouleversement, mais qu’est-ce qui entraîne la transformation? La plus grande partie des systèmes financiers actuels d’épargne, de paiements et de gestion sont vieux, plein d’inconvénients et pas assez simples. Malgré toute la technologie que nous possédons, nous sommes toujours devant le dilemme humain-technologie : soit nous continuons d’offrir un service humain, personnalisé et plus chaleureux, mais également plus lent, soit nous avons un service technologique, plus rapide, très efficace, mais beaucoup plus distant et plus froid. Le but n’est pas de brosser le tableau de ce que l’industrie transformée pourrait avoir l’air, le but est de constater que l’expérience client globale et la recherche de moyens pour rendre le tout plus facile pour le client entraînera cette transformation.

La technologie est un couteau à double tranchant. Dans plusieurs cas, elle a aidé les entreprises à rendre les choses plus simples et elle a offert de nouvelles expériences pratiques (où serions-nous sans nos téléphones intelligents?) Par contre, elle apporte également une complexité au niveau des affaires en y impliquant de nouvelles options et, par le fait même, plus de manières différentes pour le client d’interagir avec les entreprises. Cette complexité s’accompagne d’une alternative pour les entreprises : elles optent pour un service humain, ce qui, nous l’avons dit, est plus personnalisé et plus chaleureux, mais elles offrent à leur clientèle moins de disponibilité et le contrôle de la qualité est beaucoup plus difficile à faire; elles optent pour un service plus technologique, se rendant disponible de manière continuelle, avec un service standardisé, mais, paradoxalement, elles s’éloignent de leur clientèle. Cette évolution rapide de notre manière de faire des affaires exige que nous jetions un regard plus vaste sur l’expérience client.

Considérez la façon dont vous payez vos factures, dont vous accédez à vos comptes bancaires et obtenez vos relevés bancaires et de carte de crédit aujourd’hui. « Anciennement » nous n’avions qu’une ou deux options. La plupart des gens recevaient leurs factures par la poste et envoyaient un chèque ou se présentaient à la banque pour les payer. Il n’y avait que quelques comptes que vous pouviez payer par paiement préautorisé. Maintenant, nous avons des relevés électroniques (certains sont accessibles par le site de la banque, certains demandent que vous fassiez affaires avec un fournisseur de services), des relevés papiers, plusieurs façons différentes de payer les factures (préautorisé par compte bancaire, préautorisé par carte de crédit, en ligne par le site de la banque, certains paient même par chèque). Vous pouvez faire vos placements en ligne, choisir vos fonds en direct, ouvrir et fermer vos comptes. Est-ce que c’est une bonne expérience? Dans une grande mesure, oui. Il y a plus d’options et nous pouvons avoir le sentiment de contribuer à la protection de l’environnement en optant pour des factures électroniques et en faisant moins de déplacements pour procéder à ces transactions.

Au sein de notre entreprise, il existe également plusieurs manières d’interagir avec nos clients. Ce n’est qu’en approchant l’expérience client dans son ensemble que nous pourrons augmenter notre valeur aux yeux de notre clientèle et, en fin de compte… c’est vraiment ce qui compte. C’est une aventure enlevante dans laquelle nous nous sommes engagés.

Est-ce que la technologie vous aide ou vous complique la vie? Vous voulez en parler avec nous?